L’Étoffe de l’EuropeTM

À l’occasion de la présidence française du Conseil de l’Union européenn, ce projet, conçu par l’agence d’architecture et de scénographie Ateliers Adeline Rispal en lien avec l’agence de design graphique SI – Studio Irrésistible et mis en lumière par Les Éclaireurs, a été retenu pour habiller pendant six mois les deux bâtiments du Conseil à Bruxelles (comme il est d’usage à chaque présidence).

L’Étoffe de l’EuropeTM est la matière que tissent ensemble les nations européenne à partir des 37 couleurs des 27 drapeaux des États membres.
L’Étoffe de l’EuropeTM se déclinera sous plusieurs formes - textile, numérique et artistique - à travers sept espaces dédiés (halls, salon d’accueil, ascenseurs, couloirs, bureaux) au sein des bâtiments Justus Lipsus et Europa avec notamment une installation textile monumentale de 650 m2 dans l’Atrium Justus Lipsus et une fresque de data-tissage de 16 mètres de long dans le Forum Europa.
L’Étoffe de l’EuropeTM met également en valeur la création artistique française dans plusieurs champs tels que l'œuvre numérique et sonore originale réalisée par l’artiste Jacques Perconte et une ligne de paravents tissés par la créatrice textile Jeanne Goutelle à partir de déchets industriels qui illustre le renouveau des arts textiles, notamment ceux de la tapisserie, aux frontières de l’art, de l’artisanat et du design dans une dimension architecturale.

Le projet offre également une vitrine européenne à la création française en particulier à 6 jeunes talents de la scène artistique française montante, vivant en Belgique : Léa Belooussovitch, Jérôme Bonvalot, Vincent Chenut, Loup Lejeune, Élise Peroi, Lucien Roux, proposés par la commissaire Lola Meotti ainsi qu’à la ligne de mobilier « Hémicycle » du designer Philippe Nigro en partenariat avec le Mobilier national.

Comme le remarque RFI, il est a regretter que pendant ces six mois, les seuls spectateurs de cette scénographie soient les ministres et leurs délégations.